le Eyjafjöll et son nuage de cendres...

Publié le par Barulaïre

                               Ah ! le nuage de fumée ! cet horrible nuage qui empêche les avions de voler, les hommes (pas les femmes ?) d’affaire de vaquer à leurs importants rendez-vous, les touristes de voyager, les rttistes de profiter de leur merveilleux temps libre, les fruits exotiques d’arriver dans nos assiettes, l’or et les pierres précieuses chez les joailliers européens, les compagnies aériennes et collatéraux de gagner encore plus d’argent…. Tout ceci nous étant présenter comme une catastrophe mondiale par les médias. Il est vrai qu’un trafic aérien suspendu perturbe la vie économique mais qu’en est-il des Islandais eux-mêmes ? Eux qui vivent à proximité du volcan cracheur de cendre, comment s’en sortent-ils ? Et leurs animaux ? Leurs cultures ? Leurs déplacements ?

                               Un reportage sur ce sujet dans « La Vie » aborde aussi la question du côté islandais et les difficultés qu’ils rencontrent.

                               Le mépris des médias est tel envers les populations directement concernées que les présentateurs radio et tv n’ont même pas pris la peine d’apprendre à prononcer le nom de ce volcan ! D’accord, ça n’a pas l’air aisé mais quand même, c’est le boulot de « parler dans le poste » ! Le nom est Eyjafjöll… Quand on lit que la dernière éruption a duré plus d’un an (en 1821), il faudrait peut-être qu’ils prennent  quelques minutes pour étudier ce mot en phonétique… (il est vrai que, 3 éruptions en 1 400 ans, y a pas le feu –même s’il y a la cendre…)

                               D’autant plus qu’on peut se demander si le « principe de précaution » mis en avant n’a pas le dos un peu large ! Pour des propos entendus sur France 2, il ressortait que les avions rencontrant ce type de cendres  corrosives subissent une usure inopinée et ont besoin de réparations (vitres, carlingues même quand les moteurs ne sont pas endommagés). Ne serait-ce pas plutôt pour économiser ces frais-là (et non pour la sécurité qui n’était quasiment pas en cause) que les « pouvoirs publics » ont fait stopper le trafic aérien ?

                               Encore une fois, on a le sentiment d’être dans une imposture et dans le mépris des personnes. Je suppose que les Islandais restés chez eux doivent être plus mal à l’aise que les quelques touristes et hommes d’affaire « bloqués » ici ou là !

                               A noter aussi que, même si cette éruption volcanique est problématique pour de nombreuses personnes, elle remet un peu les humains à leur place : nous sommes les habitants et non les maîtres de la Terre.

 

LA VIE :

http://www.lavie.fr/actualite/monde/la-crise-entrainee-par-l-eruption-du-volcan-doit-elle-nous-inciter-a-revoir-nos-modes-de-vie-20-04-2010-5614_5.php

 

WIKIPEDIA :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eyjafj%C3%B6ll

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article